DADA 2016 Zurich - Maya Bösch - nietniet

DADA 2016 Zurich - Maya Bösch - nietniet



Flux Laboratory Zurich : 6 février 2016, 19h - performance en ALLEMAND
Flux Laboratory Genève : 28 avril 2016, 19h -
 performance en FRANCAIS

Le théâtre n’est pas la prosternation d’un public devant la célébration d’une messe. Le théâtre n’est pas le sale petit secret qu’une famille foule aux pieds pour mieux le refouler. Le théâtre n’est pas la révélation d’une psychologie exhumée des profondeurs de l’âme. Le théâtre n’est pas ce qui a son centre de gravité en dehors de soi. Le théâtre n’est pas l’espace d’une réminiscence qui convoque un temps perdu à la lumière d’un présent scénique. Le théâtre n’est pas l’argument sentimental d’une thèse raisonnable. Le théâtre n’est pas la reproduction ici de ce qui s’est produit ailleurs. Le théâtre n'est pas l'âtre autour duquel viennent se réchauffer des spectateurs frileux. Le théâtre n’est pas le théâtre. Le théâtre est dada. Da. 
Bernard Schlurick

La performance nietniet invite le public dans un dispositif de jeu qui experimente des nouvelles relations entre corps, espace et parole. Cette exploration essaie d'imaginer autrement le monde.

Maya Bösch se distingue aujourd’hui sur la scène artistique et culturelle par le caractère exploratoire et novateur des formes théâtrales qu’elle conçoit. Fondatrice et directrice de la compagnie indépendante sturmfrei, elle explore des écritures contemporaines mais s’empare également des classiques. A ce jour, la Compagnie a crée plus d'une vingtaine de création théâtrales, installations, performances, exposition. 
En 2015, Maya Bösch reçoit le Prix Suisse du Théâtre par l'Office fédéral de la Culture. 

Bernard Schlurick - Né à Genève. Elevé en Suisse, aux USA et en Autriche. Nombreux voyages déforment sa jeunesse. Docteur ès Lettres. Enseigne, traduit, écrit. Travaille à un roman (“La Mort viendra et elle aura mes yeux“) et à une pièce (“Comme une baleine immense échouée la nuit sur la plage de mes rêves“).

nietniet

Concept: Maya Bosch

Dramaturgie: Bernard Schlurick

Performance : Maya Bösch et Bernard Schlurick