Court-Métrage de Daphné Bengoa avec Stéphane Tsapis

Court-Métrage de Daphné Bengoa avec Stéphane Tsapis



Paris - Athènes

Dans le cadre du projet du Ciné-Concert de The Immigrant, Daphné Bengoa s'est vue proposer par La Fondation Fluxum et le Flux Laboratory la réalisation d'un court-métrage célébrant un moment de partage entre les enfants du camp de migrants et de réfugiés de Lavrio en Grèce, le compositeur franco-grec Stéphane Tsapis, et les musiciens de l'Orchestre National d'Athènes.

Ce moment verra le jour avec un workshop et une série d'échanges autour d'une thématique universelle, celle des traditions sonores et mélodiques que chacun porte en soi.

Investiguant ces mélodies depuis Paris, à son domicile, puis, oeuvrant au développement d'un vocabulaire commun à Lavrio, chacun des participants va nourrir le projet de son vécu et de sa culture. 

Ce court-métrage sera présenté en avant-première mondiale le 27 Novembre 2017 au Megaro Mousikis à Athènes, lors de la Projection Musicale de The Immigrant de Charlie Chaplin sur une composition de Stéphane Tsapis performée par l'Orchestre National d'Athènes.


Daphné Bengoa

Daphné Bengoa est une photographe formée en communication visuelle à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), dont elle sort diplômée en 2004. Elle entame ensuite une double démarche professionnelle avec, d’une part, un dévelopement de son travail photographique à partir de ses premières rencontres avec des travailleurs dans la région de Guernica, au Pays Basque et d’autre part, en se confrontant à l’industrie de la photographie publicitaire en travaillant comme assistante technique pour des photographes internationaux.
Le travail personnel de Daphné Bengoa s’inscrit depuis plusieurs années dans une démarche de photographie et de cinéaste documentariste. Lié directement ou indirectement à ses origines grecque et basque, le travail filmique et photographique de Daphné Bengoa s'attache essentiellement à poser un regard sur les transformations des identités culturelles - traditions, savoir-faire et processus de création - à mesure que les crises, les déplacements géographiques et le multiculturalisme deviennent la définition même de l'homme contemporain.  
Aujourd’hui, Daphné Bengoa collabore avec la Fondation Fluxum et le Flux Laboratory dans le cadre de la création de courts métrages prenant pour point focal l'entrepreunariat grec via l'angle de la gestualité livrée par les individus dans l'exécution de leur savoir-faire.

Stéphane Tsapis

Stéphane Tsapis est compositeur, pianiste et professeur de création musicale pour l’image au Conservatoire à rayonnement régional de la Ville de Paris.
Son disque Mataroa, fresque musicale et littéraire retraçant le parcours des exilés grecs de la guerre civile, est soutenu par la SACEM et est salué par la critique internationale (Mexique, Colombie, Grèce, France élu citizen jazz 2012, USA, Japon). Il multiplie les collaborations à l’étranger, notamment au Japon avec l’album Musique pour quatre mains et une bouche, duo avec la saxophoniste Maki Nakano, puis, une nouvelle tournée au Japon en Mai 2014 avec Charlie and Edna, son dernier album en trio (révélation Jazz Magazine en France), produit par le label japonais Cloud. Il représente la France avec le projet Paris-Mexico en 2013, au festival Euro Jazz de Mexico où il se produit devant 20 000 spectateurs, et la France au festival ethno-jazz de Douchanbe au Tadjikistan en Mai 2014 où il se produit en trio avec Maki Nakano et Yann Pittard. Son nouvel album Border Lines sortira en Mars 2016 sur le label Cristal records, distribué par Harmonia Mundi. Il y explore ses racines grecques avec beaucoup de liberté, accompagné de Marc Buronfosse à la contrebasse et Arnaud Biscay à la batterie.

Parmi les nombreux prix et réalisations de Stéphane Tsapis, il a été lauréat au festival international du film d’Aubagne avec le film La nuit autour. Il a également reçu le premier prix de composition au concours Duke Ellington en 2012 avec sa pièce pour Big Band Mount Athos.

Parallèlement à sa carrière de pianiste, il compose de plus en plus pour le cinéma : En réalisant la BO du long-métrage Khaos, les visages humains de la crise grecque en 2012, celle de The kid créée en solo à la Casa de Francia de Mexico, ainsi que la BO de The immigrant, de Charlie Chaplin pour quartet de Jazz et orchestre symphonique presenté en janvier 2016 à Paris avec comme invité soliste Jean-Charles Richard. 

Institutions